Foto: Erstkommunion (2003)

Andri Joël Harison a vu le jour à Vienne (la capitale de la musique par excellence) en 1995.

Ainsi dès lors, ses qualités de musicien polyvalent devaient bien se manifester et s’épanouir. Arrangeur, chef d’orchestre, improvisateur, compositeur, instrumentaliste jouant de plusieurs instruments de musique, pianiste et chanteur n’en sont que quelques exemples..

Dès l’âge fragile de treize mois, l’enfant sait enchanter son entourage en tirant des airs d’une harmonie parfaite de son keyboard. Au cours de la maternelle, le talent s’épanouit sans cesse avec les années grâce au fin goût pour la musique évoluant en véritable passion sine qua non. Les instruments de musique attirent l’enfant de quatre ans au point qu’il ne peut s’empêcher d´interpréter sur eux les plus séduisantes improvisations jouées à l’ouïe, que ce soient des chants de Noël ou de la musique sacrale, l’Ave Maria de Charles Gounod ou celui de Johann Sebastian Bach. Ces airs, Andri Joël Harison les avaient auparavant perçus comme musique de fond des games sur ordinateur.

Foto: Weihnachtskonzert im Wiener Musikgymnasium (2005)

Au jardin d’enfant, c’est la découverte la guitare, puis l’orgue s’ajoute au répertoire de l’enfant de six ans, alors qu’il prend des cours de musique élémentaire en fréquentant les classes pour enfants à la faculté de musique et des arts appliqués de Vienne (Universität für Musik und darstellende Kunst Wien). Au moment de sa Première Communion en mai 2003, l’enfant de désormais 7 ans sachant ainsi interpréter la Toccata et la Fugue en ré mineur de Jean Sébastien Bach BWV 565 s’est déjà familiarisé avec bon nombre d’instruments où il débute en autodidacte avant de se faire instruire par son père.

Andri Joël Harison accompagnera l’office religieux à la rentrée des classes tout au long de sa scolarité au primaire, n’ayant appris à lire les notes qu’en début de septième. Sa carrière de chanteur voit le jour quand l’enfant atteint l’âge de neuf ans. Un an après, Andri Joël Harison est invité par ses professeurs de musique du lycée de musique Vienne (Musikgymnasium Wien VI) à rejoindre la classe de chant, en chantant la soirée de Noël en soliste et en duo.


Foto: Uraufführung(2011)

Les premières leçons de piano sont prises à l’âge de 10 ans, dans la classe de Madame Silvia Pereyra de Geberovich á l´école de musique de Vienne 11 (Musikschule Wien XI). Sept fois de suite entre 2007 et 2010 puis en 2013 et 2014 à l’occasion de la compétition pour jeunes artistes "Prima La Musica" la palme est remportée aussi bien en soliste qu’en tant que membre d’orchestre de chambre. Puis, en 2012 l‘arrangement de la Sonate de Francis Poulenc pour deux clarinettes et piano fait que le Trio Appassionato obtient la première place.

En mars 2010 le jeune musicien représentant l’Autriche se produit au 65e Festival Chopin à Duszniki Zdroj en Pologne. La même année, il participe aussi au 7e Festival International pour Piano à six et à huit mains à l’Académie de Musique à Marktoberdorf en Bavarie (Bayrischen Musikakademie).

Le Trio Appassionato fondé en 2010 y fait deuxième place en interprétant la pièce bien connue "Valse et Romance" de Sergueï Rachmaninov ainsi que l’œuvre la plus expérimentale "Revancha" (Tango Milonga) d´Alejandro Geberovich.

Foto: Auftritt im Wiener Konzerthaus

Le 16 juin 2011 un documentaire en particulier sur le jeune musicien au talent polyvalent est émis par la télévision autrichienne (ORF). Le lendemain la première de son premier concert orchestral a lieu où il excelle comme chef d’orchestre aussi bien qu’avec son propre orchestre en salle de l´école de musique de Vienne 11 (Musikschule Simmering XI).

Dès la fin 2011 Andri Joël Harison prend des leçons de chant dans les classes de Christine Wagner. Les débuts de chanteur soliste remontent à juin 2012 en accompagnement du chœur de chambre du lycée de musique de Vienne (Wiener Musikgymnasium). En 2012 il dirige le chœur Vocaholix A-Cappella Ensemble dont il est le fondateur. Le 28 Février 2014, il a participé à la compétition de chant "prima la musica" de Vienne pour la première fois et a remporté avec sa propre chanson "Rêve d'amour", etc. le premier prix.

Andri Joël Harison fait actuellement des études supérieures de direction d’orchestre chez Johannes Wildner et corépétition chez Konrad Leitner à l'Université de la Musique et des Arts appliqués de Vienne tout en continuant à perfectionner ses propres compositions et arrangements. Ses apparitions sur les scènes de théâtre et de halls à grande renommée se font dans le cadre d’innombrables concerts.

Foto: Andri Joël Harison - Dirigent

Ainsi ce jeune musicien a joué l’ouverture au 29ème Symposium de l’Association Européenne des Professeurs de Piano le 24 octobre 2014 à l’université privée d’Anton Bruckner à Linz. La même année parut sa première CD « Antologia » avec des œuvres de piano, « Lieder » et Chansons (chez Tonal Audiophile Productions).
Le 17 novembre 2016 Joël Harison performa au cours du concert pour piano au salon Bösendorfer de la Maison Mozart à Vienne en Autriche (Mozarthaus Vienna) à la soirée à thème « Soirée de Vienne » entre autre le répertoire du CD ci-contre.

Le 6 octobre 2017 il participa au 18ème Concours International de Musique à Osaka, au Japon, où il a reçu le «Prix Espoir» dans la catégorie Piano Solo (le seul avec sa propre composition).
En novembre 2017 il a présenté au salon Bank Austria de l'ancien hôtel de ville de Vienne son deuxième CD "Musician", publié par Gramola, avec des œuvres de musique classique viennoise et de romantisme ainsi que sa réinterprétation du Donauwalzer, des bonbons viennois et ses propres paraphrases de thèmes de la célèbre opérette "Fledermaus" de Johann Strauss (fils). L'accent de son nouvel album est mis sur la revitalisation des œuvres de Johann Strauss (père et fils) au piano.
En février de cette année, il a reçu la bourse commémorative Heinz Arnold en tant qu'accompagnateur au 5e Concours international de jeunes talents de la Fondation Richard Wagner à Leipzig.